Menu

A propos du livre

L'histoire décrite dans ce roman m'est apparue un jour alors que j'observais le magnifique paysage que l'on découvre depuis Chambéry : le plus grand et probablement le plus beau lac naturel de France, la cluse éponyme de Chambéry, le massif des Bauges...

Cette nature majestueuse vous pousse à la méditation, pourtant lorsque vous imaginez les forces de la nature qui ont été à l'origine de cette vallée glaciaire par exemple, vous vous sentez tout petit. Plusieurs substantifs me sont alors venus : respect, humilité, remerciement, préservation...

Comprenant la fragilité de ce que je voyais, j'ai voulu travailler sur les risques et les dangers qui pesaient  sur cet espace et au fond sur notre planète de manière plus globale. Ce roman aborde ainsi des thèmes très globaux comme le réchauffement climatique, les dérives de notre société moderne, l'évolution des liens familiaux, l'importance capitale de l'éducation ou du respect des règles morales. 

Il présente l'histoire d'une famille vivant dans ce décor de Chambéry et du massif des Bauges afin d'illustrer de manière plus concrète ce que nous pourrions réellement vivre un jour. Tout est plausible. L'événement climatique choisi, par exemple, bien qu'extrêmement rare et spectaculairement violent, s'est déroulé il y a près de 10 000 ans. 

Le deuxième objectif du livre est bien également d'illustrer les conséquences que devront subir cette famille. Comment réagiront-ils ? Comment devront-ils s'organiser en fonction des forces et des savoirs propres à chaque génération ? Quelle micro-société devront-ils réinventer ? Quelles difficultés se dresseront devant eux ? Le champ des possibles est vaste, presque infini. Pourtant, ils devront survivre dans un monde où tout aura provisoirement disparu : les lois, les commerces, l'argent...

Peut-être ce roman permettra-t-il de sensibiliser l'opinion publique sur ces sujets d'actualité ? Peut-être permettra-t-il aussi de faire comprendre la responsabilité, certes infime mais pourtant bien réelle, que nous avons tous dans ce grand échiquier de la vie. Peut-être enfin, permettra-t-il de faire entrevoir des solutions ? - car je suis persuadé que les solutions ne peuvent venir que de nous tous réunis. Une autre société plus vertueuse peut-elle voir le jour ? Si les Hommes décidaient que cette utopie était réaliste, le regretteraient-ils vraiment ? Qu'attendons-nous alors ?

Je tiens enfin à remercier tous ceux qui ont cru à ce projet et qui m'ont accompagné tout au long de cette merveilleuse aventure (qui ne fait que commencer d'ailleurs). Je tiens aussi à appuyer mes remerciements à celle à qui je dédie ce roman. Elle a supporté mes longues soirées d'absence. Non, je ne préfère pas mon ordinateur à ta présence. Je t'aime.